Vent d’adieu

Va flotte mon enfant,
Flotte comme un ballon trop lourd pour partir au vent
Pèse sur l’eau qui t’entoure aujourd’hui et t’emmene vers les torrents de demain
L’oeil sur le sens du courant glissant sur tes mains
(refrain)
Un ventd’adieu souffle ce jour
Errant malheureux,
Un vent d’adieu souffle ce jour
Odeur d’éternité d’une âme au four

Va flotte mon enfant,
eloigne toi de cette rive aussi belle qu’irréelle
Juge le paysage qui a toi viendra en s’offrant
Paradis perdant aux plaisirs artificiels
Artifices des délices, supplices et vices
Amenant jusqu’à tes lèvres l’empoisonné calice

(refrain)
Un ventd’adieu souffle ce jour
Errant malheureux,
Un vent d’adieu souffle ce jour
Odeur d’éternité d’une âme au four

Va flotte mon enfant
Coure après la vie qui devant tes yeux s’écoule
La rive disparait et un autre monde s’écroule.

(refrain)
Un ventd’adieu souffle ce jour
Errant malheureux,
Un vent d’adieu souffle ce jour
Odeur d’éternité d’une âme au four

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :