Bonne âmeur humoureuse

Avec des « et si », on règle tout.

Avec des « pourquoi » on répond à tout.

Et si la vie devait se prendre au deuxième degré, avec ce cynisme propre à certain, alors le pourquoi ne deviendrait qu’une plaisanterie qu’on lance à l’assemblée, si fort qu’il en perdrait son sens premier. Et le sens lui même, bête hideuse parfois, souvent lorsque tant de mots sont là pour le nommer, muterait en hydre clownesque aux faces maquillées.

Loin de la dérision et de l’absence d’interêt toutefois, loin d’un amour nécessaire à donner, juste recul des choses, pour pouvoir offrir sans se dessécher, se nourrir sans se déshydrater, en rire sans en pleurer, tout simplement, pour se réaliser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :