Céline – Voyage au bout de la nuit

« Il avait le vice des intellectuels, il était futile. Il savait trop de choses ce garçon-là, et ces choses l’embrouillaient. Il avait besoin de tas de trucs pour s’exciter, se décider. »

L.F Céline

Publicités

3 Réponses to “Céline – Voyage au bout de la nuit”

  1. Paillassonne Says:

    Le plus intelligent de tous, à mon avis, c’est celui qui au moins une fois par mois se traite lui-même d’imbécile.
    Dostoïevski

  2. Paillassonne Says:

    Oui!!! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :