Archive for the Russian Moods Category

Jour 9 – Starting Block & Judgement day !

Posted in Russian Moods on 13 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

Gros bordel la nuit dans l’hôtel, impossible de fermer l’oeil…je sens que le retour va être difficile…

Je trouve le temps d’aller acheter des cartouches, parce qu’à 450 roubles, ça vaut le coup de prendre le risque à la douane !

Et puis un taxi jusqu’à l’aéroport…le voyage se passe en douceur si on excepte le monstre de 15 mois qui passera 1H30 à hurler derrière moi et à matraquer le dos de mon fauteuil. Je reste stoïque…

Les copains sont à l’arrivée, merci, merci, ça m’économise un taxi à prix d’or !

Quelques mots pour conclure ce voyage…

Compliqué mais riche, l’architecture finalement assez simpliste est compensée par une majesté dans l’espace, un environnement sur la Baltique assez exceptionnel.
La ville parait froide et impersonnelle, surtout quand on ne parle pas la langue, mais je pense que les Russes sont assez sympa et accueillants, surtout lorsque l’on commence à rire avec eux, de la situation d’incompréhension réciproque !

L’ambiance est toutefois contrastée, comme les paysages…il y a ceux qui ont connu Leningrad…et les autres, les plus jeunes. Les regards ne sont pas les mêmes. Les plus anciens, ceux qui ont subit le régime difficile ont les yeux usés, on peut ressentir ce soulagement et cette frustration d’avoir vécu avant et de vivre différemment maintenant. J’avais déjà remarqué ça à Pragues il y a maintenant, longtemps…

Le niveau de vie sur place reste assez bas, souvent on peut le mesurer à l’image de son parc automobile, et là, très peu de voiture de luxe, beaucoup de vieilleries, beaucoup de middle-class…beaucoup de débrouille et bricolage.

Les Russes et l’alcool…c’est culturel, encore plus que par chez nous ! Ils boivent dans la rue, à toute heure, surtout de la bière et il n’est pas rare de voir des gens complètement saoul en pleine journée, un peu plus d’hommes que de femmes, mais aussi des femmes, ce qui est assez inhabituel pour nous.

La nourriture, n’est qu’un moyen de tenir son corps debout ! Les produits sont pas très bon, les restos cuisinent à la graisse, de ce que j’ai pu en goûter…je suis pas mécontent de rentrer, ne serait-ce que pour reprendre les kilos perdus à marcher comme un fou et à ne manger que vraiment par nécessité !

Le climat est changeant, très changeant, et peut varier du tout au tout dans la même journée…et je pense qu’il vaut mieux éviter la période hivernale…j’ai vu quelques personnes âgées victimes d’angelûres, avec des morceaux de doigts en moins…bref, le climat est rude !

Personne ne parle Anglais, la ville n’est prévue que pour accueillir un tourisme Russo-Russe, d’ailleurs ce qui m’a frappé, c’est qu’en 9 jours, je n’aurais pas entendu parler autre chose que le Russe dans les rues, même dans les quartiers touristiques. Aucun étranger croisé, sauf à l’intérieur du musée de l’Hermitage où quelques groupes de Français et d’Allemands étaient présents.

Je retire beaucoup de positif de ce voyage quand même, des images surtout, et puis aussi cette introspection dont j’avais besoin pour tourner des pages…Après une arrivée… »compliquée »… pour user d’un doux euphémisme, les choses se sont adoucies et je rentre apaisé…un bon point pour la Russie !

J’espère que ces petits récits et images vous ont plu, et à la prochaine pour un nouveau voyage 😉

Jour 8 – Last Steps

Posted in Russian Moods with tags , , , on 12 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, le soleil se lève bien avant moi sur la dernière journée. C’est le troisième matin que mon téléphone affiche 11h19 quand je me réveille. Dois-je y voir un message mystique ?!

Je prends le temps…les habitudes se prennent vite, d’écrire quelques pages, de faire une sieste et hop, je prends mes jambes à mon cou pour cette dernière journée.
A l’assaut de la forteresse de Peter & Paul…dernière balade qu’il me restait à faire. Un bout de marche, un morceau de métro et je me retrouve sur l’ile d’en face, pas loin de l’underground, mais de jour cette fois ! Me ferai pas piéger 2 fois (après c’est qu’on aime ça certains diront !)
J’avais un peu perdu l’habitude de me faire bluffer par le paysage…
Mais après être entré dans la forteresse et monté sur les ramparts, la vue me remet une bonne baffe ! La Baltique s’offre à moi, avec la ville tout autour, ses ponts et ses bâtiments. C’est simplement beau. Les photos ne reflètent pas la réalité, c’est bien dommage…

La grande mosquée

et sa porte…

Et puis, je décide de rentrer à pied à l’hotel, une dernière fois, en faisant une pause dans un resto, un Chinois, parce que j’en ai un peu marre de mal manger…

En traversant le pont, une course de fiacres vs Lada…

Un peu comme si à Bastille, ils mettaient les panneaux pour aller à Lyon !

Marble Palace, Russian Museum.

Conducteurs, soyez prudent, les enfants courent le 100 mètres juste devant vous !

Si toi aussi tu trouves ça d’un goût délicieux lève les bars en l’air et crie hey…Ho..!

et puis je remonte encore Nevsky, le temps d’admirer le choix dans les magasins de survêtement. Les tickets de rationnements sont pas loin !

Et me voilà de retour à mon métro habituel, via mes petites gambettes, ayant amplement mérité un repas chaud et un verre de vin rouge (ça manquait ça !)
Et en guise de verre de vin, voilà ce que je vois arriver…j’ai cru à une blague au début…mais non, le mec était super sérieux ! Ca coutait quand même l’équivalent de 2 paquets de clopes ! (80 roubles…)
Fallait bien que je me fasse Roubler une fois au moins…

Et voilà, j’achète une cartouche de cigarettes pour me venger, et je rentre à l’hotel…le voyage se termine…et si le nuage de cendre le permet, je rentre demain !

J’essaierai de faire un bilan de tout ça au réveil, si le matin me crache pas à la gueule…

Jour 7 – Le Temps Passe…

Posted in Russian Moods on 10 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

Et la météo trépasse…

Je lutte depuis hier contre le syndrôme du froid humide ! Heureusement que j’ai le net, ça m’a permit d’écrire sur un bout de papier :

сильный насморк и кашель

A savoir : Gros rhume et toux sèche, pour aller dans une pharmacie…

Mais j’aurais dû rajouter : Двухместный ухо soit: double otite, parce que j’en suis pas loin !!!

Mais je ne vais pas renoncer au pays de la vaillance non plus hein, on a sa fierté tout de même !

Pour changer, je sors à l’heure où les navettes n’existent plus ou pas encore (à savoir une bonne partie de la journée quand même !)
Quelques stigmates de la fête d’hier surgissent ça et là, ou alors des bouteilles poussent sur les trottoirs pendant les nuits arrosées !

A la base, je voulais aller à la forteresse de Peter & Paul et finalement, mes pas en ont décidé autrement. Grande balade dans un quartier encore inexploré, plus à l’ouest de la ville.
Encore des canaux, vous en avez peut-être marre de les voir en photos, mais moi j’aime toujours ça ! Bon ok, il fait moche…

Les rues sont toujours aussi larges, partout, et s’étendent à perte de vue…Cette ville qui ne compte que 5 millions d’habitants…est tentaculaire…les constructions ne sont pas hautes du tout, nulle part, au maximum 4 étages je dirais (en centre ville en tout cas), ce qui allonge les distances…
Au loin, je distingue cependant de belles choses, je pousse un peu sur les mollets…et hop !

Aux alentours, je tombe sur les puces de Clignancourt !

Et réflexion que je me fais depuis quelques jours déjà (ok, ça se voit pas sur les photos !) : les Russes ont un gros besoin en chaussures ! Incroyable le nombres de magasins de pompes et les stands dans les marchés…Ceci relève de l’anécdote, ok !
Je décide d’aller récupérer un métro pour passer au nord de la ville, dans le quartier Petrograd.

Me voilà sur la ligne 2, ok, c’est la bonne. Je n’avais pas encore mis de photo de ce type de station, c’est très surprenant la première fois : on est dans un grand couloir bétonné, et là, quelques personnes attendent devant des portes métalliques…au début, on peut penser qu’il s’agit d’ascenseurs :


Mais quand la porte s’ouvre :

Surprise ! La rame est derrière tout ça ! Des métros fermés j’en avais vu, genre à Singapour (ou même à Roissy maintenant entre S3 et 2E !!) mais ils étaient toujours en parois vitrées, du camouflé comme ça, jamais !

Direction Petrograd, il commence à faire faim et soif…

Pas plus emballé que ça par la vue…mais là, y’a urgence, la partie médiane de moi-même réclame à grand renfort de glou-glou et de troubles de la vue ! Je me mets en quête d’un endroit adéquate…

ah non, ça c’est un théatre !

c’est drôle les analogies qu’on peut faire entre architecture et design urbain…c’est très…carré l’esprit Russe.

n’est-ce pas ?!

Et puis la terre promise à mon corps…

Beaucoup de constructions sont comme ça, en rdc semi-enterrés..gare à la tête…

Une belle carte de bière plus tard, une pinte m’arrive dessus, choisie au hasard du syrillique, comme le plat d’ailleurs qui s’averera un jarret de porc, ouf, j’aime ça !

Je reste un long moment dans cet endroit chaleureux où je suis pas dérangé par la foule, à méditer sur tout, mais pas n’importe quoi…

Et puis je décide de rentrer, quelques images du retour.

Métro, Senovaya square et sadevoya street :

Et puis, j’attends quelques minutes la navette de l’hotel…le temps de voir filer ce pauvre petit ballon rouge, seul sur une eau froide et graisseuse…

Jour 6 – La Fête – 1945 – 2010

Posted in Russian Moods with tags , , , on 9 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

Voilà, aujourd’hui c’est la fête, la commémoration de la victoire, pas la répétition. Et ça se voit…!

Les Russes sont ivres de joie (mais je doute que ce soit cette même joie qui les pousse à tomber sur les voitures, à pisser vacillant au travers des garde-corps dans les canaux ou encore à s’assoir un peu partout l’oeil hésitant entre le vomi et le dodo !)

Même les filles sont à l’ouest (rien de nouveau 😉 )

Ce qui est frappant, c’est le patriotisme général…tout le monde ou presque porte le petit ruban commémoratif et il n’est pas rare de voir les gens porter des drapeaux.

La Russie fait étalage de sa puissance en défilant, en faisant tourner les avions et tirer les canons. Moi j’aime pas ça…Et puis en plus, pour cause de crise financière de la zone euro…Notre Immensément Bien Aimé Président Nicolas Sarkozy a annulé sa viste en Russie pour assister à la fête. Je vois vraiment pas pourquoi ma présence serait légitime dès lors…

Bref, je laisse ce peuple a sa victoire et aujourd’hui aura été une journée d’écriture productive pour moi. J’aurais quand même trouvé le temps d’acheter une bouteille de vodka noire et d’avaler un burger Russe dont la photo ne mentait pas sur la hauteur (avec des vraies tomates, de l’oignon qui sent bon, de la salade du marché et de la grosse barbaque) !

En même temps, tout se passe sous un ciel pleurant, certainement du souvenir de tous ces morts.

Les soldats offraient autour d’eux un magnifique double CD de chant patriotique avec lequel je vais rentrer bien entendu Tovaritch…

Et grêve de photos aussi, y’avait pas de raison.

Jour 5 bis – Une Grosse Tarte Dans Ta Gueule

Posted in Russian Moods with tags , , , , on 8 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

Voilà, voilà, je zappe l’aile Egyptienne et je vais direct à l’essentiel, pas de préliminaire, paf, la peinture…

On commence modestement dans une salle toute Française, avec du beau monde, surtout du Renoir…un peu de Degas, quelques Cezanne, Pissaro, Delacroix, Léger…c’est tout ? me dis-je, d’une petite voix intérieure incrédule…

Ben dis-donc…je m’attendais pas à ça…

Je me rabats tristement sur la suite, l’école Hollandaise et Flamande…la peinture Lithurgique m’emmerde un peu, l’ultra-réalisme portaitesque aussi…mais bon, je m’y traine…

Comme prévu, je suis pas fan…sauf que là, je tombe sur un tableau de malade mental…et là je craque…aller, je vous le montre…

D’une manière générale, c’est pas évident de prendre les tableaux en photo, ils sont souvent sous verre et je préfère éviter de toutes façons le flash. Donc j’ai fait comme j’ai pu, surtout qu’un gros carton rouge est mérité…ils savent pas éclairer les oeuvres…aller hop, un tube fluo qui fait tout le tour de la pièce…vive les reflets…c’est pour ça qu’il y aura des angles de prise de vue chamoteux…sorry…

Mais bon, j’y reviens à ce tableau de psychopathe !

Quelques détails…

les infos sur cette oeuvre incroyable…

Voilà, le 1er niveau est beau, le batiment en lui même est magnifique et très bien entretenu…
Mais à vrai dire, mon coeur se gonfle d’espoir quand je vois le panneau qui me demande de monter si je veux aller voir les galeries européennes…mais voui…mes jambes sont encore d’accord !

Et là, j’ai pas tout pris en photo, vous voudrez bien m’excuser, j’étais trop occupé à me mettre de la biafine sur les joues tellement j’ai pris de gifles. Je cherche d’ailleurs une Minerve (ah non, les statues c’est en bas…! 😉 )

Je vous mets tout en vrac, ça se passe de commentaires stupides de toutes façons…

Quelques salles, et promis, le reste s’enchaine !

Et maintenant, on y va ! Pardon pour l’attente…!

Je serai toujours complètement bluffé par cette maitrise de la luminosité…

Ecole Italienne, même technqiue, j’ai oublié de prendre la plaque…


Artiste : Renato Guttuso


gauguin de mémoire, j’ai pas pris la plaque…

Attention, voilà le patron…

Si vous aussi vous aimez VG, allez donc faire un tour au musée d’orsay…renseignez vous avant car il y a peu, une expo VG avait lieu à londres et du coup, pas impossible qu’il y ait des prêt de tableaux…

Je vous fait grâce de l’école Anglaise (j’aime pas, ou alors y’avait rien de vraiment interessant…)

Une fresque Russe pour conclure quand même (qu’est-ce qu’ils vouent un culte à la guerre quand même, c’est incroyable, leur histoire repose là-dessus…la Grande Russie…)

Une pièce consacrée à Picasso, mais rien de vraiment à la hauteur de ce qu’on pourrait attendre.

Voilà, le périple peinture s’achève ici, je n’ai bien évidemment pas tout mis, c’est immense…mais beaucoup beaucoup d’émotions à admirer tout ça…

En redescendant, je jette un coup d’oeil à l’antiquité…mais tout est si plat par rapport à ce que je viens de vivre que je m’expulse…

Retour à pied par Nevskiy, grosse crèpe, et hop, je sens que j’ai de la fièvre…sûrement dû à ce rhume et à cette vilaine toux qui m’ont agrippés depuis mon arrivée ici…nurofen…rentrage à l’hotel…et quand je rentre dans ma chambre, le ciel devient noir et il se met à flotter !!!

MER-CI !!! La looze, c’est fini !!

Jour 5 – En route pour l’Hermitage

Posted in Russian Moods with tags , , , on 8 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

J’ouvre les yeux…hmmmm, j’ai encore pas beaucoup dormi me dis-je…je tatonne pour trouver mon téléphone, la peur au ventre qu’il soit 7h00…

Oups…chuuuut, il est tard ! Bon, ok ! Je fais 2 bricoles et hop…

A grand coup d’eau chaude que je me pousse au derrière ! Aller, il fait beau en plus, mais alors grand beau et chaud (ou l’inverse, ça marche aussi). Curieuse ville ma parole, aussi versatile qu’une jolie fille (et oui, les clichés ont la peau dure, de quoi faire des kilomètres de sac Vuitton).

Je decide de longer les canaux, jusqu’à la mer…je redécouvre le plaisir simple de marcher au bord de l’eau, la tête dans le soleil.




Et au détour d’un chemin :

Et là, sur le quai, une belle affiche de la grande commémoration de la victoiriskaya de 45…et ma parole…il me rappelle quelqu’un celui-là, hilare sur son char à faire Kalin-Kalin à Grrros Kanon…

Mais, mais, ma parole, c’est lui, non ?

Aller, on l’applaudit bien fort : Boris ! Boris ! Boris !

Mes jambes ont fait secession, pour l’instant elles avancent encore par conditionnement mais la fin est proche, une grêve se profile, ça sent la paralysie ou l’opération escargot au mieux !!

Ouf, l’Hermitage est en vue…j’essaie de le dire aux gambettes qui pour l’instant font la sourde oreille…encore quelques pas et promis, je m’occupe un peu de vous les gens d’en bas…

Voilà…mes jambes me sautent au cou quand je m’assied et j’en profite pour m’occuper de la classe moyenne de mon corps…

Ahhh voilà, on est mieux là, au soleil, les sens en éveil…l’estomac un peu moins vide !

Ce qui fait rigoler d’avance la partie noble de mon enveloppe, celle d’en haut…c’est qu’elle sait, elle, que celle d’en bas va en chier dans pas longtemps. Elle va oeuvrer encore une fois, s’user à la tâche, tout ça pour quoi ? Pour qu’une minorité qui pèse bien moins lourd qu’elle puisse prendre du plaisir ! Vachte, et dire qu’on est en pays Communiste…

Aller, zou, il est temps de pénétrer dans le Saint des Saints (et pas de mauvais jeu de mot cette fois !)

Voilà, j’y suis…600 roubles plus tard, j’avance vers la première galerie…et c’est un autre épisode.

Jour 4 – Croa-Croa

Posted in Russian Moods with tags , , on 7 mai 2010 by Le Grand Méchant Loup

Après la soirée d’agité, je me réveille comme prévu tard, trop tard pour faire l’Hermitage…bien dommage car vers 14h, quand je sonde l’exterieur…il pleut, ça mouille, c’est la fête de la grenouille.

Bon, bon, bon…je vais rester un peu au sec et poursuivre mes écrits…c’est aussi pour ça que je suis là, pas de regret.

Après 4 h d’écriture à poil sur mon lit (je commence à aimer mon nouveau job !), je sors quand même pour éviter les escarts.

Bravant la pluie et le vent, je décide d’aller faire la portion de Sadovaya street archi commerçante. C’est plein de boutiques de jeunes, j’ai même failli pécho un sweet à capuche tout vert acide…à la place, j’achèterai une bouteille de vodka Beluga, apparemment une très bonne bouteille…on verra ça en rentrant avec les amis !

J’avale une crèpe fourrée aux oeufs de truite avec une pointe d’herbe et de crème fraiche, et autant vous dire que ça fait du bien de manger chaud au moins une fois par jour !
Décidement, c’est une ville de contraste, j’ai adoré cette balade, même avec ma grosse capuche sur la tête !

Résumé en image :

La preuve que la descente est longue !

Et juste derrière la zone commerçante, une autre zone, légèrement en friche !

Avec plein de commerce plus ou moins fermés…

On y accède par ce genre de passage depuis la rue

Y’a un p’tit côté Camden dans tout ça…avec le grouillage d’Etres Humains en moins !!

Et je reprends le métro ici pour aller récupérer la dernière navette de 21h pour l’hotel, parce que rentrer sous la flotte n’est pas une option !